Quoi faire à Hong Kong le soir : visiter la baie et ses illuminations

Peut-on Voyager en Chine Sans Parler Chinois?

Cet article est pour vous si vous vous demandez s'il est possible de voyager en Chine sans parler chinois, ou si vous vous apprêtez à vous y rendre lors d'un prochain voyage.

Pour mon deuxième voyage solo vers l'Asie, j'ai choisi d'aller en Chine.

 

Comme souvent, ce sont les prix des vols entre Paris et Hong Kong avec Qatar Airways (360€ l'aller retour) qui ont déterminé le choix de ma destination. Pour plus d'astuces pour économiser sur le prix de votre billet d'avion, lisez mon article combien et comment acheter votre billet d'avion pas cher.

 

Pourtant, les quelques semaines précédant mon départ ont été particulièrement angoissantes. Les gens ne cessaient de me dire qu'il était impossible de voyager seul en Chine sans parler le Mandarin. Une Chinoise rencontrée dans le train m'a même affirmé que presque personne ne parle anglais en Chine.

Je commençais à me dire que j'avais fait une sacrée bêtise en réservant ce vol et j'avais du mal à dormir...

Je m'étais même résolue à passer tout mon séjour à Hong Kong si je voyais que je ne m'en sortais pas.

 

Alors, à votre avis, peut-on voyager en Chine sans parler chinois ? 

Arrivée à Hong Kong : pas encore tout à fait la Chine.

Dans ce bus qui me conduit à Yangshuo, je repense à mes premiers jours en Chine. Pour l'instant, pas de grands bouleversements.

 

J'ai passé mes longues heures de voyage de Paris à Hong Kong le plus agréablement possible. A moitié dans les vapes, au beau milieu du désert du Qatar, j'avais eu la crainte d'y rester bloquée. "Mais pourquoi diable ce jeune homme de l'aéroport griffonne-t'il mon billet? Et maintenant, il m'annonce que je n'ai pas la place réservée sur le site de la compagnie aérienne???" Heureuse surprise : je réalise que je venais d'être reclassée en business class ! Navette de bus particulière, siège-lit massant, ronce de noyer, produits de beauté de luxe offerts, caviar, foie gras, chardonnay...

 

J'avais atterri à Hong Kong fraîche et dispo et pu profiter tout à loisir du superbe trajet de l'aéroport sur l'île de Lantau à la Cameron Road, dans le quartier des routards.

 

Le soir, j'avais découvert le pittoresque marché de Temple Street et ses étals de délicieuses et parfois étranges spécialités culinaires, et la magie de la baie sous la pluie et la brume.

 

Où manger à Hong Kong : Etals du marché de Temple Street

Où manger à Hong Kong : fruits de mer de Temple Street

Si votre interlocuteur ne parle pas anglais, il vous suffit de pointer du doigt ce que vous souhaitez manger, soit sur l'étal, soit sur les tables des autres autres clients.

Attention cependant au système de comptage avec les doigts, bien différents de chez nous. Je vous conseille l'article illustré de chine.in sur le sujet.

Canton Chine : pas d'erreur, on est en Chine !

Canton s'était averée un peu plus dépaysante. J'avais profité avec bonheur de l'ambiance particulière de l'ancien quartier colonial de Shamian : exercices de taï chi, chants et danses populaires, jeux de dominos chinois... Le spectacle était partout.

 

Je m'étais étonnée des étalages du célèbre marché de Qinping : bocaux d'hippocampes, bassines de scorpions ou serpents, amas d'ailerons de requins, champignons bizarres, sacs remplis de mouches, larves ou coléoptères, produits de pharmacopée inconnus...

 

Je m'étais imprégnée de l'ambiance apaisante et colorée des temples bouddhistes et taoïstes, parmi les effluves parfumées des cônes d'encens et des chants psalmodiés des moines. J'avais admiré les boutiques d'articles de prière alentour.

 

Quoi visiter à Canton Chine : Temple de Hua Lin
Temple de Hua Lin

Que faire à Canton Chine : visiter le temple de Hua Lin

Quoi visiter à Guangzhou Chine : le temple de la brillante piété familiale
Temple de la brillante piété familiale

Quoi visiter à Canton Chine quand on ne parle pas chinois : le temple des six banians
Temple des six banians

 

J'avais pris en pleine face, au détour d'une étroite ruelle typique, un Canton plus moderne, aux grandes avenues aérées et aux magasins de mode, décoré de fanions, de lanternes et d'enseignes rouges.

 

J'avais fait tout ça sans parler un mot de chinois, simplement munie d'un plan de la ville, et sans ressentir le besoin d'appeler Kayoumin, le Français qui m'avait accueillie à mon arrivée.

Pour votre premier voyage indépendant en Chine, je vous conseille la lecture de mon article de conseils pour vaincre sa peur.

Essayez de trouver un contact sur place, afin de pouvoir l'appeler en cas de problème.

J'avais été mise en contact avec Kayoumin par... l'ami d'un ami. Chaque soir, il m'a fait découvrir les spécialités de la région, du Sichuan, etc. Je savais que je pouvais faire appel à lui au moindre souci.

Comment ne pas se faire arnaquer par les chauffeurs de taxi de Canton.

Ma première tentative pour quitter Canton s'était soldée par un échec et une grosse frayeur.

 

Mon chauffeur de taxi, sous prétexte d'éviter les bouchons, m'avait promenée dans toute la ville avant de me laisser à une station de bus locaux... juste à côté de mon point de départ. Je m'en étais facilement rendue compte puisque je prenais toujours cette route pour rejoindre Kayoumin. Voyant qu'on tournait en rond, j'avais sorti mon plan et l'avais menacé d'un appel à la police touristique s'il continuait. Il avait fini par me débarquer à une station de bus et je savais bien que ce n'était pas celle vers Guilin. Avant de payer, j'avais demandé au policier devant la station s'il s'agissait bien de la bonne. Sa réponse étant négative, j'étais partie sans payer, sous le regard amusé du policier qui venait de me renseigner.

 

Le chauffeur avait ouvert son coffre et était parti en roulant de cette façon, afin de cacher sa plaque d'immatriculation.

 

J'avais eu la chance de demander mon chemin à une jeune Chinoise dont l'apparence douce tranchait avec la froideur habituel des Cantonais. Elle s'était fait un devoir de m'accompagner jusqu'à la gare et de payer mon ticket de bus ! Elle avait voulu m'inviter dans sa famille, mais je ne m'attendais pas à ce que tous les bus soient complets, et elle avait déjà tant fait pour m'aider...

En cas de problème avec un chauffeur de taxi, relevez son numéro de licence, affiché à l'intérieur. S'il tente de vous promener et fait mine de ne pas comprendre vos menaces, montrez-lui la plaque de licence. Par contre, je vous déconseille de mettre vos menaces à exécution. Quelques temps après ma mésaventure, j'ai appris qu'un chauffeur de taxi avait été condamné à mort pour avoir arnaqué un touriste et faire un exemple...

Bus local et WC chinois.

Le lendemain, j'avais enfin pu prendre mon bus pour Yangshuo.

 

Ah, les joies d'une grande gare routière au moment de Qingming, la Fête des Morts ! D'abord trouver l'entrée, puis la zone des départs, se faire orienter vers la bonne porte d'embarquement... Heureusement que mon bus était encore plus en retard que moi ! Ensuite bouchonner pour sortir de la ville et de la province, tenter d'oublier les soubresauts de la route et les sollicitations de sa vessie... Enfin, la pause tant espérée. J'avais eu quelques lectures sur la vétusté des toilettes publiques des villes, mais j'avais été rassurée de lire les efforts entrepris ces dernières années. Rien n'aurait pu me préparer à ce que j'étais sur le point de vivre.

 

Imaginez... Vous suivez un groupe de femmes vers la zone qui vous est réservée. Vous entrez dans une petite pièce rectangulaire en béton légèrement éclairée. Et là, devant le spectacle qui s'offre à vous, vous vous mettez à prier. Prier, mais pourquoi donc ? Prier, pour qu'une latrine des extrémités se libère quand sera venu votre tour. Prier, pour ne pas avoir à vous accroupir les fesses à l'air devant ces femmes qui attendent leur tour. Prier, pour avoir droit à ce peu d'intimité qui pourrait vous être offert si vous avez la chance... Prier, pour la chance de ces latrines des extrémités. Prier, parce que devant vous, ce petit muret n'offre aucune intimité à ces jeunes femmes accroupies, les jambes écartées au-dessus de ce caniveau qui relie toutes ces latrines. J'ai dû prier tellement fort que j'ai eu la chance !

 

Ah, ma dépaysante Chine...

Armez-vous de patience quand vous prenez le bus ou le train. Vous savez à quelle heure vous partez, rarement vers quelle heure vous devriez arriver. Prévoyez de l'eau en conséquence, mais ne buvez pas trop pour éviter les problèmes de vessie.

Quant aux toilettes communes, vous remarquerez vite que personne ne fait attention à vous.

Comme vous avez pu le constater à travers mes premiers jours à Hong Kong et Canton, on peut voyager en Chine sans parler chinois, et même se déplacer avec les bus locaux.

Dans la suite de mon récit, vous verrez qu'on peut aussi voyager dans la campagne chinoise sans parler chinois. C'est même une rencontre déterminante à Yangshuo qui a fait de moi la voyageuse que je suis aujourd'hui.

Et pour voyager en Chine sans parler chinois plus facilement.

G'Palemo
List Price:EUR 5,00
Price Disclaimer
Guide de conversation chinois
List Price:EUR 6,95
Price:EUR 6,95
Price Disclaimer
Chine - 12ed
List Price:EUR 32,50
Price:EUR 32,50
Price Disclaimer

A vous !

Avez-vous déjà voyagé en Chine ? Faites-nous part de votre expérience. Voyagiez-vous avec un guide ou étiez-vous seul ? Comment avez-vous vécu la barrière de la langue ?

Entrez votre nom et email et recevez la checklist pour organiser votre prochain voyage indépendant. C'est GRATUIT !

Depuis 2003, Stéphanie Langlet vous aide à voyager comme un local au Pays Basque et en Asie

I agree to have my personal information transfered to MailChimp ( more information )

Le respect de la vie privée est un principe très important. Ethno Travels ne vend ni ne loue à des tiers les informations personnelles des utilisateurs.

Sauvegardez sur Pinterest pour plus tard.

Peut-on voyager en Chine sans parler chinois - Hong Kong et Canton


Sharing is caring

2 réflexions sur “Peut-on Voyager en Chine Sans Parler Chinois?”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.