3 rue Hélène Boucher, 40220 Tarnos, France

A Propos de Stéphanie Langlet et de Ethno Travels

Ethno Travels est le blog d’une consultante et blogueuse voyage française, passionnée par les festivals et cultures traditionnelles d’Asie, en particulier de l’Asie, et du Pays Basque.

[siteorigin_widget class= »SiteOrigin_Widget_Headline_Widget »][/siteorigin_widget]

Aussi loin que je me souvienne, j’ai toujours été fascinée et attirée par les autres cultures.

L’histoire était l’une de mes matières préférées et je rêvais de vivre à l’époque des Pharaons, priant Zeus et Héra avec les Grecs de l’Antiquité, vénérant le Dieu serpent dans les pyramides mayas, vivant à la cour royale de France avec le roi Louis XIV…

[siteorigin_widget class= »SiteOrigin_Widget_Image_Widget »][/siteorigin_widget]
[siteorigin_widget class= »SiteOrigin_Widget_Image_Widget »][/siteorigin_widget]

L’Asie me paraissait un lointain, énigmatique et inaccessible.

En 2007, j’ai fait mon premier voyage solo en Indonésie et j’ai vite compris que l’Asie serait mon nouveau terrain de jeu.

J’ai été tellement fascinée par cette culture que je suis devenue incapable de voyager ailleurs. Vous pouvez consulter la carte du monde de mes voyages ici.

Mon 10ème voyage sur ce continent, en 2012, m’a fait rencontrer les tribus du Bastar indien – Chhattisgarh – lors du plus long festival du monde, Bastar Dussehra.

Blogueuse voyage depuis 10 ans à cette époquue, ce voyage fut un déclic. Quelques mois plus tard, je collaborai avec l’office de tourisme du Chhattisgarh pour promouvoir la culture tribale de l’état et commençai à me demander comment je pouvais utiliser mon expérience du blogging et mon expertise en management et relation client pour aider les populations locales.

[siteorigin_widget class= »SiteOrigin_Widget_Image_Widget »][/siteorigin_widget]
[siteorigin_widget class= »SiteOrigin_Widget_Image_Widget »][/siteorigin_widget]

Mon deuxième voyage en Inde centrale pour en apprendre plus sur Bastar Dussehra et découvrir le festival Gussadi au Telangana m’a apporté la solution.

Ma couverture médiatique quotidienne et une conférence faite dans une école privée m’ont fait prendre conscience de mon impact en Inde centrale et sur le tourisme durable en Inde.

J’ai profité de mes interviews pour parler de mon amour et de mon respect pour les Adivasis – tribus indiennes – et les cultures traditionnelles.

J’ai commencé à être reconnue comme une influenceuse en matière de tourisme durable et j’ai décidé de créer ma propre entreprise pour aider les entreprises touristiques à développer leurs services dans le respect du tourisme responsable.

[siteorigin_widget class= »SiteOrigin_Widget_Headline_Widget »][/siteorigin_widget]

L’Unesco définit le tourisme responsable comme un « tourisme respectueux des populations locales et des voyageurs, du patrimoine culturel et de l’environnement. Il vise à offrir aux gens des vacances éducatives et passionnantes qui profitent également aux habitants du pays d’accueil. »

 

Qu’est-ce que cela signifie pour les voyageurs et les entreprises impliquées dans le tourisme durable?

Le RESPECT est une composante importante du Tourisme Durable. Cela signifie que nous avons tous la responsabilité de protéger les populations locales et leur patrimoine culturel. Deux exemples: pendant Bastar Dussehra, des touristes indiens ont mis sur leur tête les chapeaux sacrés des Marias à cornes de bison et se sont moqués d’eux. J’ai demandé à mes amis locaux d’expliquer aux Adivasis – gens des tribus – qu’ils pouvaient et même devaient refuser qu’on touche à leur coiffure sacrée (le phénomène des castes fait que les gens des tribus ont tendance à se sentir inférieurs…).

Je ne donne jamais d’informations sur le festival de Gussadi. Je me moque que cela implique la perte de lecteurs. Il est de notre responsabilité de préserver ces événements traditionnels du tourisme de masse. Un de mes lecteurs s’étant permis de voler les coordonnées sur Facebook et contacter sans mon autorisation, en se recommandant de moi, un de mes contacts sur place, j’ai prévenu ce dernier que je ne donne jamais ses coordonnées. Mes contacts Facebook sont désormais cachés.

 

Cela signifie aussi que le tourisme responsable n’est pas un moyen de faire plus de bénéfices pour une entreprise. Le tourisme durable doit également avoir un impact sur l’économie locale et bénéficier aux populations locales. Les voyageurs ne sont pas naïfs et sont capables de reconnaître une entreprise réellement impliquée dans le tourisme responsable. Le mensonge ne fonctionne qu’à très court terme, surtout à l’époque des médias sociaux.

Les entreprises doivent penser LONG TERME et HUMAINS pour l’ensemble de leur stratégie.

Le tourisme responsable, c’est bien plus que prendre quelques mesures pour protéger l’environnement.

[siteorigin_widget class= »SiteOrigin_Widget_Headline_Widget »][/siteorigin_widget]

Je profite de toutes les occasions pour promouvoir le tourisme responsable car ça peut être aussi simple que de dire à quel point les étrangers aiment découvrir les cultures traditionnelles ou de communiquer le programme de mes voyages.

Chaque fois que je parle d’un festival spécial que je vais couvrir, je sais que je serai contactée par des gens qui veulent en savoir plus et le découvrir aussi.

 

En tant que guide et propriétaire d’une location de vacances dans le sud-ouest de la France, j’aide les étrangers anglophones à découvrir la richesse culturelle et la beauté du Pays Basque et les voyageurs à organiser leur itinéraire.

[siteorigin_widget class= »SiteOrigin_Widget_Headline_Widget »][/siteorigin_widget]

Apprenez-en plus sur ma façon de voyager sur ma page ma philosophie.

[siteorigin_widget class= »SiteOrigin_Widget_Headline_Widget »][/siteorigin_widget]

Ca réchauffe vraiment le coeur de voir un étranger déployer autant d’amour pour l’Inde.

Je t’ai toujours admirée pour ça et avec cet article, je sais que je ne suis pas la seule.

Merci infiniment de montrer le côté le plus beau de mon pays.

Ami Bhat – Thrilling Travel

Tu as entrepris le voyage avec un tout autre avion et as fait un travail admirable. Il n’y en a pas beaucoup de ta tribu. Je peux juste dire « que ta tribu grandisse ».

Vyjay Rao – IM Voyager

Quelle analyse parfaite de la façon dont on peut être perçu par un groupe et comment tirer profit de cette confiance pour partager leurs histoires et influencer positivement un monde entier de voyageurs.

J’aime particulièrement que tu sois capable de partager des histoires et d’élargir la vision des enfants.

C’est extraordinaire quand on peut être respecté et en même temps promouvoir publiquement une culture, à la fois pour alerter et augmenter le tourisme d’une façon digne.

Une raison de plus pour laquelle nous aimons suivre tes voyages et ton travail.

Rob Taylor – 2 Travel Dads

Aucun travail dur n’est jamais gaspillé, Stéphanie. J’aime ta passion et le beau travail que tu fais dans mon pays, alors que beaucoup de gens pensent encore que l’Inde est sous-développée et ne vaut pas la peine d’y consacrer du temps. Merci pour ton temps et tes efforts !

Priyadarshini Rajendran

Revenez régulièrement sur le site pour lire les articles du blog, partager vos pensées ou poser vos questions.

Utilisez les formulaires à votre disposition pour souscrire à ma newsletter.

Merci et à bientôt !

Stéphanie

error: Content is protected !!