Comment Voyager Seul en Egypte – 3 semaines solo en Egypte

voyage organisé Inde Afrique Asie

Je vous invite à lire mon expérience solo en Egypte, durant 3 semaines, si vous vous demandez comment voyager seul en Egypte.

J’ai passé 3 semaines en Egypte, au départ et à l’arrivée de l’aéroport d’Hurghada, et emprunté les transports locaux pour me rendre à Louxor, Assouan et Abou Simbel.

Il s’agissait de mon 3ème voyage solo hors d’Europe, en octobre 2008. Auparavant, j’étais allée seule à Java et Bali en septembre 2007, et dans le sud-est de la Chine et Hong Kong en avril 2008.

Dans ce nouvel article, je vous donne des conseils de visite et astuces, à travers des moments de mon voyage.

Je vous y parle de :

  • pourquoi j’ai voyagé seule en Egypte.
  • mon arrivée à Hurghada et la période à éviter.
  • pourquoi opter pour la rive ouest de Louxor et mon hébergement préféré.
  • Le Temple de Louxor.
  • mon voyage à Abou Simbel et comment l’organiser.

Cliquez ici pour télécharger la checklist pour préparer votre prochain voyage indépendant !

Pourquoi avoir choisi de visiter l’Egypte seule?

L’Egypte antique et ses pharaons m’ont toujours fascinée, notamment Ramses II. Comme j’aurais aimé visiter l’Egypte à cette époque !

Ayant expérimenté le Maroc avec une copine et l’Asie en solo, j’ai naturellement décidé d’opter pour un voyage solo en Egypte, afin d’être plus libre de mes mouvements et prendre le temps de discuter avec les locaux.

Mon arrivée à Hurghada.

Je suis arrivée à l’aéroport d’Hurghada, les prix des vols étant à l’époque très bon marché.

J’avais prévu de poursuivre dès mon arrivée vers Louxor… sauf que c’était la fin du Ramadan et qu’il n’y avait aucun bus ! J’ai donc pris mon mal en patience et passé ma 1ère après-midi et nuit dans la ville balnéaire.

Le chauffeur de taxi s’est assez rapidement montré d’une familiarité qui m’a à la fois amusée et agacée; amusée, parce que c’était un jeune sympathique et au franc parler; agacée, parce qu’il m’a expliqué que de nombreuses femmes russes venaient à Hurghada « pour se taper des petits jeunes… Elles achètent un séjour tout compris puis dépensent sans compter dans les bars et les gigolos.

A l’arrivée à l’hôtel, j’ai tout de suite été invitée à partager le repas sur la terrasse au dernier étage. Il s’agissait de foul – un plat à base de fèves – et du fromage de vache, avec du pain local.

Stéphanie Langlet déjeunant de foul, pain et fromage de vache
Stéphanie Langlet déjeunant de foul, pain et fromage de vache

Soyons honnête : Hurghada, ce n’est vraiment pas ma tasse de thé. Hormis pour la plongée, la ville n’a aucun charme. Faites très attention à ne pas voyager pendant le Ramadan, ni même la veille de son début ou le lendemain de sa fin. Vous auriez beaucoup de mal à vous déplacer.

Mon hébergement préféré en Egypte.

Je me souviens être arrivée au Gezira Garden alors qu’il faisait déjà nuit et avoir été accueillie avec une boisson à l’hibiscus.

Hôtel El Gezira Garden Louxor

J’avais opté pour la West Bank, la rive Ouest de Louxor, la Louxor paisible, rurale, pleine de sourires bienveillants… Celle où on flâne, sans savoir où l’on va, au bord du Nil, le long des champs de canne à sucre, environné par les palmiers, à la découverte de maisons traditionnelles, soudain croisant un dromadaire, un âne, un varan du Nil, un ibis, des enfants; puis plus loin un paysage presque désertique et les Colosses de Memnon, le Ramesseum, la Vallée des Rois, le Temple d’Hatchepsout… Celle à la lumière si particulière, aux couchers de soleil sur le Nil ou sur des ruines antiques…

Vous pouvez cliquer sur les photos pour les voir en grand format.

Gezira Garden est vite devenu mon camps de base : sur mes 3 semaines en Egypte, j’en ai passé deux ici, à me promener dans les champs, le long du Nil, sillonner les nombreux sites historiques de la divine Louxor, me faire invitée dans les maisons des locaux, arpenter les villages, imaginer Ramses II, Nefertari et Hatchepsout profiter de ce cadre magnifique… On ne peut pas dire que j’ai beaucoup profité de la piscine et des nombreuses terrasses hautes de l’hôtel pour bronzer !

Les soirées filaient tranquillement sur la terrasse du restaurant, au son du oud, à discuter avec d’autres voyageurs, le personnel et le propriétaire. On restait tard et on éteignait les lumières pour profiter de la nuit étoilée…

Cliquez ici pour vérifier les disponibilités sur Booking

Le Temple de Louxor.

Cliquez ici pour lire l’article sur le magnifique temple de Louxor, situé sur la rive est du Nil.

Mosquée, obélisque et ruines du temple

Mon meilleur souvenir en Egypte.

La photo ci-dessous a été prise juste après le fabuleux Sons et Lumières d’Abu Simbel. Peu de touristes le voient : nous étions 5… 5 Français ! Un jeune couple, deux copains et moi. Nous avons fait connaissance dans le bus des locaux menant d’Assouan à Abu Simbel de jour.

Temples Abou Simbel Ramses II

Ca nous a permis de voir le désert et de ne pas rouler dans ces tombeaux à touristes, des bus partant de nuit, escortés par des fourgons militaires et roulant à toute vitesse comme pour échapper aux balles… Que d’accidents et combien de touristes morts à cause de cette vitesse et de cette croyance d’être plus en sécurité !

Pour nous, pas de fourgons, pas de militaires, juste des locaux et un bus qui roule à une vitesse normale.

Les militaires, je croisais souvent les mêmes au fil de mes randos. Ils rigolaient bien de me voir me promener toute seule et en totale sécurité au milieu de nulle part parfois… souvent… « You are clever, very clever ! » me disaient-ils. Ben oui, à l’époque ces militaires étaient plutôt là pour rassurer les touristes qui voyageaient en groupe. Pas folle, la guêpe : je n’allais certainement pas me mêler à eux.

Dans les villages près de Louxor, les grosses jeeps de touristes passaient en trombe dans les villages. Moi, je marchais tranquillement… et je me faisais invitée à boire… oups, je ne sais plus si c’était du thé ou du café en Egypte !!!!

Vous êtes une agence de voyage ou un tour opérateur à la recherche d’un guide bilingue français-anglais pour votre prochain circuit en Egypte ?

Contactez-moi! En plus d’être une voyageuse et guide aguerrie, j’ai travaillé durant 19 ans dans le domaine de la relation client voyageurs, de la gestion des conflits et des ruptures de correspondance en gare internationale. Vous pouvez en savoir plus et prendre directement un RDV téléphonique avec moi depuis la page guidage, contactez-moi via LinkedIn (lien dans la barre latérale) ou via le formulaire de contact (lien dans le menu de bas de page).

Conclusion – Voyager seul en Egypte, oui ou non?

C’est évidemment là encore un énorme oui. Je me suis sentie parfaitement en sécurité à voyager seule en Egypte.

Là encore, je m’y suis sentie en totale sécurité, parce qu’accueillie et acceptée par la population comme une des leurs, sans jugement, sans « tu n’es pas assez » ou « tu es trop »…

Avec le recul, le voyage, ça a toujours été ça pour moi : de belles rencontres, dans l’acceptation de l’Autre et de ses différences…

Avez-vous déjà visité l’Egypte ?

Retrouvez l’ensemble de mes articles sur le voyage solo ici

Comment Voyager Seul en Egypte – 3 semaines solo en Egypte

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

trois × trois =

Retour en haut
Ethno Travels - Le Slow Travel pour Tous !