Une femme de la tribu Dhurwa portant un turban et les bijoux de son clan

Pourquoi vous devriez rencontrer les tribus du Bastar Chhattisgarh Inde

Bastar Chhattisgarh... 42 groupes tribaux... Marchés tribaux... Chutney de fourmis rouges... Bastar Dussehra... Chutes de Chitrakoot...

Il n'y avait que quelques lignes dans les guides de voyage quand j'ai débarqué à Jagdalpur dans le Chhattisgarh pour la première fois en 2012.

 

L'ancien état princier du Bastar, aujourd'hui district du Bastar, bordant l'état tribal de l'Odisha, semblait un paradis pour les explorateurs intrépides.

Mon âme d'ethnographe amateure ne pouvait pas résister longtemps.

Après vérification de quelques sites internet indiens, ma décision était prise : je rejoindrai Jagdalpur pour Bastar Dussehra

 

Je ne pouvais imaginer combien j'allais tomber amoureuse des tribus et de la population du Bastar...

 

Dans cet article, je vous parlerai d'abord de la grande préoccupation de la plupart des voyageurs qui veulent visiter l'Inde centrale : le district du Bastar est-il sûr pour les touristes? Ensuite, je vous expliquerai pourquoi le Bastar est un lieu touristique célèbre et quels sont les lieux incontournables du district et des environs, pourquoi l'art du Bastar est-il lui aussi si célèbre et ce qu'il ne faut pas manquer, quels sont les principaux festivals, la gastronomie. Je vous donnerai les informations dont vous avez besoin pour préparer votre voyage et ferai une brève introduction à l'histoire du Bastar.

Sommaire de l'article.

Mais d'abord, la question récurrente : le Bastar est-il sûr ?

Si vous envisagez de vous rendre au Bastar, vous avez peut-être entendu parler de la rébellion Naxalite qui secoue l'Inde depuis plus de 40 ans.

Si vous avez des amis indiens et leur faites part de votre intention d'aller au Bastar, vous entendrez à coup sûr parler de la rébellion naxalite !

Alors, qu'est-ce que la rébellion naxalite ou maoïste en Inde et la ville de Jagdalpur est-elle sûre pour les touristes ? En bref, est-il sûr de voyager dans la région du Bastar ?

Qu'est-ce que le mouvement Naxalite en Inde ? Pourquoi la population du Bastar se bat-elle ?

Les Maoïstes indiens, appelés aussi Naxals ou Naxalites, sont parvenus à créer un corridor rouge s'étendant du Népal au sud de l'Inde et le Chhattisgarh se trouve pile au centre.

Ce mouvement, crée par un ancien membre du Parti communiste indien originaire du village Bengali de Naxalbari, s'inspire des techniques révolutionnaires de Mao Tsé-toung pour tenter de prendre le pouvoir.

Depuis 2004, le mouvement s'est imposé militairement dans les zones tribales du centre-est.

 

Sans entrer dans les détails, le Chhattisgarh est économiquement très intéressant puisqu'il produit 30% de l'aluminium du pays, 27% de l'acier, 16% du fer et 15% du ciment.

Son PIB a augmenté de 95% en 10 ans...

 

Les districts de Bastar et Dantewada sont - je serais tentée de dire "étaient" - particulièrement affectés.

 

Si vous souhaitez en savoir plus, je vous invite à regarder cette passionnante vidéo du "dessous des cartes".

Ci-dessous, vous trouverez également les lectures recommandées sur le sujet.

Et surtout, continuez à lire pour savoir comment j'ai vécu la sécurité au Bastar pendant mes 3 voyages, en 2012, 2015 et 2018.

Est-il sûr de voyager dans le Bastar ? Les hôtels de la ville de Jagdalpur sont-ils sûrs ?

En 2012, j'ai passé environ 2 semaines au Bastar.

En 2015, j'y suis restée 5 semaines.

En 2018, j'y ai à nouveau passé 3 semaines.

Cela signifie que j'ai passé plus de 2 mois dans le district du Bastar, allant dans de nombreux endroits reculés, surtout lors de mon dernier voyage en 2018 où je séjournai dans un village tribal et me trouvai à quelques kilomètres du siège des Naxals dans le district de Dantewada.

 

Lors de mon deuxième voyage, j'étais chaque jour soit à la Une des journaux locaux, soit à la télévision, ou encore à la radio.

Les gens me reconnaissaient et m'interpellaient dans la rue, demandaient des selfies avec moi.

Bref, je suis devenue en l'espace de deux voyages très populaire du fait de mon engagement pour les tribus et les cultures traditionnelles.

 

Et j'ai beau me déplacer seule la plupart du temps, je ne me suis jamais sentie en insécurité, que ce soit à Jagdalpur, en prenant les bus locaux, en visitant le marché d'un village tribal ou en allant dans la jungle.

Par contre, j'ai toujours suivi les conseils des locaux, du moins plus ou moins comme vous le verrez ci-dessous. Quand il s'agissait de "conseils" qui n'avaient rien à voir avec les Naxalites, je n'avais pas vraiment de raison de les suivre aveuglément.

 

En 2012, je n'ai pas visité les chutes de Tirathgarh, réputées peu sûres. En 2015, j'ai pu m'y rendre et y passer un long moment en toute sécurité.

A l'opposé, je m'étais rendue en bus dans le village tribal de Dharba en 2012. En 2015, on me l'a fortement déconseillé.

En 2018, la situation avait considérablement progressée. Je suis restée dans la seule maison d'hôtes située dans un village tribal avec mon ami guide local et associé. Nous avons même voyagé sur sa moto dans les régions les plus reculées et inexplorées de la vallée de Kanger. Comme je l'ai déjà dit, j'ai passé quelques jours dans le district de Dantewada, j'ai dormi à Dantewada et je suis allée dans la jungle à quelques kilomètres du siège des Naxalites sans aucun problème. J'ai seulement évité de dire où j'étais.

 

Les locaux connaissent les endroits à éviter et ils seront toujours de bons conseils. Alors surtout, écoutez-les !

Chutes d'eau de Teerathgarh dans le Bastar Chhattisgarh Inde

Dîtes-vous bien que ce conflit n'est pas le vôtre et que vous n'avez pas à savoir qui à raison. Abstenez-vous de tout commentaire sur cette situation.

 

La cible des Naxalites, ce sont les policiers et militaires. Les touristes les importent peu, même ceux qui comme moi font parler d'eux.

Quant aux autorités, elles traquent les supporteurs des Naxalites au sein de la population tribale. Elles n'ont aucune raison de vous importuner.

Une nouvelle police touristique a même été créée récemment afin d'aider les touristes qui auraient besoin de quoi que ce soit.

 

Si vous restez en dehors du conflit, vous n'avez aucune raison de vous retrouver en difficulté.

Cela étant et comme partout, même chez vous ou en traversant la rue dans votre quartier, le risque zéro n'existe pas. Paris et Nice peuvent malheureusement en témoigner.

Quels sont les meilleurs endroits touristiques à visiter au Bastar, à Jagdalpur et dans les environs ?

Je vais d'abord vous présenter les chutes d'eau les plus célèbres du Bastar : les chutes de Chitrakote. Je vous parlerai du parc national du Bastar et des chutes de Tirathgarh, des villages et des marchés, des endroits à visiter à Jagdalpur et je terminerai avec quelques lieux touristiques près de Jagdalpur mais à l'extérieur du district du Bastar comme Dantewada, Barsur ou Kondagaon.

Les chutes de Chitrakoot

Bien que je visite régulièrement le Bastar depuis 2012, je m'assure toujours de visiter les fameuses chutes indiennes du Niagara, les chutes de Chitrakoot, que vous verrez aussi souvent écrites Chitrakote ou Chitrakot. Assez déroutant quand on sait qu'il y a un autre Chitrakoot dans le Madhya Pradesh !

 

Les chutes sont appelées les chutes du Niagara indiennes en raison de leur forme en fer à cheval. Elles mesurent 28 mètres de haut et 305 mètres de large. Il y a presque toujours un bel arc-en-ciel pour compléter le tableau.

 

Comment se rendre aux chutes de Chitrakoot 

Les chutes se situe à environ 42 kilomètres de Jagdalpur. Il est préférable d'y aller un jour de marché pour qu'il soit plus facile de trouver un tuk-tuk à partager. Un bus de Jagdalpur aux chutes de Chitrakoot peut être difficile à trouver. Si vous avez votre propre véhicule, vous pouvez combiner une visite à Chitradhara et Tamdaghumar, deux autres chutes d'eau sur le chemin de Chitrakote. Je vous recommande même d'y passer au moins une nuit. Malheureusement, les tentes de luxe du resort de Chitrakote ont été détruites par le vent. Vous pouvez séjourner dans l'un des chalets exploités par l'office de tourisme du Chhattisgarh. Cette option n'est recommandée que si vous pouvez obtenir celui avec la vue sur les chutes d'eau car c'est assez cher pour le niveau de service. Ou vous pouvez rester dans le campement tribal près des chutes proposé par l'agence de voyage Unexplored Bastar (contactez-moi d'abord pour obtenir une offre spéciale).

Depuis Raipur, vous devrez parcourir 250 kilomètres pour atteindre les chutes d'eau.

 

Où se trouvent les chutes de Chitrakoot ?

Meilleur moment pour visiter les chutes de Chitrakoot :

Il est préférable de visiter juste après la mousson, en octobre. Cela signifie que vous pouvez également combiner avec Bastar Dussehra (voir la section correspondante ci-dessous). Mais la mousson est aussi une bonne période car vous verrez la chute - boueuse - à son plus gros débit.

Mes visites aux chutes de Chitrakote :

En 2012, j'ai combiné ma visite à la cascade de Chitrakot avec le magnifique marché tribal de Lohandiguda. J'ai pu facilement trouver un tuk-tuk commun pour visiter le marché, puis un autre pour les chutes. J'ai fait la même chose pour le retour car j'ai été invitée pour le dîner par une famille vivant à Jagdalpur mais travaillant au marché. J'ai pu me baigner seule au sommet des chutes et voir plusieurs sanctuaires religieux, notamment un sanctuaire tribal avec de belles idoles.

Chutes d'eau de Chitrakote Bastar Chhattisgarh Inde
Sanctuaire tribal Chitrakote Chhattisgarh Inde
Idoles tribaleschutes de Chitrakoot Chhattisgarh Inde

En 2015, je suis arrivé directement en voiture de la réserve de Barnawapara dans le nord du Chhattisgarh et je me suis arrêtée ici pour la nuit. J'ai pu profiter de la beauté et du confort d'une tente de luxe. Comme je vous l'ai dit plus haut, les tentes ont été détruites par le vent.

Quelques semaines plus tard, j'étais de retour pour le coucher du soleil avec mes amis locaux. Nous n'avons pas pu accéder au sanctuaire tribal, car c'est devenu trop dangereux. Récemment, quand un de mes contacts locaux a vu mes photos, il s'est rendu compte que les idoles qu'il avait vues dans une collection privée venaient d'ici. Apparemment, les idoles ont été volées et certaines personnes savent où elles sont !

En 2018, j'étais de retour à Chitrakote pour le festival local et j'ai pu voir le campement tribal d'Unexplored Bastar, photographier cette belle femme des tribus ci-dessous et interagir avec les officiels et les organisateurs. Sinon, c'est une foire commerciale pas très intéressante.

Chutes de Chitrakote Bastar Chhattisgarh Inde - coucher de soleil
Une belle femme de la tribu Dhurwa avec de magnifiques yeux verts

Parc National au Chhattisgarh : la vallée de Kanger et les chutes de Tirathgarh

Comme je vous l'ai dit ci-dessus, ma première visite au parc national du Bastar, Kanger Valley ou vallée de Kanger, et aux chutes de Tirathgarh a eu lieu en 2015. La forêt du Bastar dans cette région est maintenant beaucoup plus sûre qu'elle ne l'était auparavant.

 

Comment se rendre au parc national de Kanger Valley et aux chutes de Tirathgarh

L'entrée principale du parc national, la porte de Kutumsar, se trouve à 27 kilomètres au sud de Jagdalpur. Il y a quelques bus directs pour Kanger Valley, mais sachez que la cascade de Tirathgarh se trouve à 7 kilomètres de là. Il est donc préférable d'avoir votre propre véhicule si vous ne voulez pas faire de l'auto-stop ou marcher.

 

Où se trouvent le parc national de la vallée de Kanger et les chutes de Tirathgarh?

Meilleur moment pour visiter Kanger Valley :

Attention, le parc est fermé du 1er juillet au 31 octobre. Heures d'ouverture : 8h-16h. Néanmoins, la cascade de Tirathgarh est toujours accessible et le parc est de 200 kilomètres carrés. Certaines parties du parc sont gratuites. Le meilleur moment pour en profiter est l'hiver, car c'est le moment où les oiseaux migrateurs le visitent.

 

Quoi visiter à Kanger Valley :

La jungle du Bastar est célèbre pour sa faune et sa flore. Dans les espèces sauvages notables, on trouve des léopards, des chats sauvages, des cerfs aboyeurs, des ours noirs, des écureuils volants, des lapins sauvages, des chacals, des hyènes rayés, des lézards colorés, des pythons. Si vous êtes très chanceux, vous verrez peut-être les buffles sauvages, les volailles sauvages, les drongos ou le fameux mainate des collines du Bastar, le Bastar hill myna, l'oiseau mascotte de l'Etat à la voix humaine ! Le Bastar Hill myna a été tellement chassé pour cette compétence qu'il est maintenant menacé et protégé.

C'est aussi la seule région de l'Inde péninsulaire qui possède des poches de forêts vierges.

 

Plusieurs grottes peuvent être visitées :

Grotte de Kutumsar, découverte en 1900, dont l'entrée principale mesure 330 mètres de long et 20-72 mètres de large. Elle contient de magnifiques stalactites calcaires, stalagmites et une stalagmite Shivalinga que vous verrez à l'aide d'un guide et d'une lampe solaire. Ne manquez pas la mare où vivent des espèces de poissons aveugles.

Grotte de Kailash, trouvée en 1993, qui mesure 200 mètres de long et 30-35 mètres de large. Son nom vient de la montagne Kailash en raison de sa forme. Les pierres et les stalactites ressemblent à des lustres et le choc des pierres et du calcaire provoque une sorte de musique lorsque vous atteignez le "Music Point" ou Point de Musique.

Les grottes de Dandak, trouvées en 1995, mesurent 200 mètres de long et 15-25 mètres de profondeur. Les stalagmites et stalactites sont si symétriques qu'elles ressemblent à des sculptures.

 

Les tribus et leur connection avec la nature : l'histoire du sauvetage d'un bébé cerf aboyeur.

En février 2018, j'ai passé du temps à explorer de nouveaux endroits pour la préparation de notre circuit Bastar Dussehra en octobre. Après avoir visité à nouveau la ferme de Shakeel et le marché de Nangur - je voulais absolument un tatouage tribal pour montrer mon soutien au peuple tribal - nous sommes arrivés à la maison d'une famille tribale pour le dîner. Pendant que Shakeel préparait le poulet, j'ai incidemment parlé d'une race de porc commune à ma région au Pays Basque et au Bastar. Immédiatement, notre hôte nous a demandé de le suivre dans la maison voisine. Là, dans la seule pièce de la maison, caché sous le lit, nous avons vu un bébé cerf aboyeur ! Le voisin l'avait trouvé dans la forêt. Le bébé avait perdu sa mère et avait été mordu par un chien. Le couple qui l'a sauvé le nourrissait et lui avait attaché une amulette en cheveux humains autour du cou pour le protéger. Nous l'avons pris dans nos bras et avons essayé de le réconforter. Shakeel a appelé l'association de sauvetage dont il fait partie, leur demandant de venir tôt le lendemain matin.

Le lendemain matin, nous n'avions pas de nouvelles. Shakeel a commencé la journée en nettoyant le pauvre bébé, en le nourrissant et en lui donnant des vitamines. Puis il a appelé une autre personne qui est revenu d'Odisha spécialement pour le secourrir à Nangur. Entre-temps, nous avons donné beaucoup de câlins et d'amour au bébé qui se sentait maintenant en sécurité avec nous. Il m'a même demandé de venir sur mes jambes quand j'étais assise près de lui. Au bout d'un moment, il est venu sur ma poitrine et s'est endormi. C'était un moment magique !

Les fonctionnaires du département des forêts, un ranger et un vétérinaire nous ont rejoints. Après un contrôle, ils l'ont emmené au parc à l'entrée de Jagdalpur. Par chance, nous y sommes arrivés en même temps et nous avons pu voir le bébé arriver dans sa nouvelle maison.

Malheureusement, selon eux, il ne lui sera pas possible de retourner dans la nature. Après quelques mois, il a rejoint un parc à cerfs indien.

Shakeel donne des vitamines au bébé cerf avec une seringue
Le bébé cerf met sa tête contre celle de Shakeel pour le remercier
Le bébé cerf est allongé sur mes jambes et me regarde

Les endroits à visiter à Jagdalpur

Mes endroits préférés à visiter à Jagdalpur sont le marché de Sanjay - Sanjay market - et le palais du Maharaja - Bastar palace. Mais il y a plus à découvrir dans cette ville.

Plan de Jagdalpur

Meilleur moment pour visiter Jagdalpur :

Bien sûr, le meilleur moment pour visiter la ville de Jagdalpur est pendant le festival le plus long du monde, Bastar Dussehra, en particulier les derniers jours correspondant à Navrati et souvent quelques jours après. En 2018, Navratri débutera le 10 octobre.

 

Quoi visiter à Jagdalpur :

* Sanjay market. Le jour de marché principal est le dimanche mais le marché de Sanjay peut être visité n'importe quel jour. Mon modèle photo préféré y vend souvent des légumes et les vendeurs sont extrêmement amicaux comme partout dans le Chhattisgarh. En général, je n'ai même pas besoin de demander aux gens pour une photo : ils me le demandent ! En 2015, j'y ai passé mon dernier après-midi et les vendeuses de poissons m'ont demandé de les photographier et d'imprimer les photos. J'ai dû aller plusieurs fois au studio photo et c'était une sympathique interaction.

Un homme des tribus portant un turban rosé et des bijoux en or

* Bastar palace et le temple de Danteshwari. Le beau palais du Maharaja et son temple Danteshwari peuvent être visités librement. Il est impossible de manquer la grande porte d'entrée blanche et orange sur Palace Road. C'est l'endroit central pour les rituels de Bastar Dussehra. Devant le temple, vous pouvez également visiter le temple de Jagannath. Dans la salle du palais, vous verrez le trône du Raja et les photos des Maharajas précédents. La photo principale est celle du Maharaja Pravir Chandra Bhanj Deo, le grand oncle du Maharaja actuel, Kamal Chandra Bhanj Deo. Il a été le premier dirigeant Oriya et le 20e Maharaja de l'État du Bastar. Il a été tué dans le palais en 1966, avec de nombreux membres des tribus, par la police. Les gens disent que le Congrès du Madhya Pradesh et les dirigeants anglais appréciaient peu son pouvoir et sa façon de défendre la cause tribale. Ce serait la raison de cet assassinat.

Pendant Bastar Dussehra, le temple est le lieu de nombreuses cérémonies, la période y étant propice. Les gens viennent faire bénir leur véhicule ou la première coupe de cheveux, le Mundan.

L'entrée blanche et orange du palais du Maharaja
Un enfant dont les cheveux ont été tondus pour la première fois lors du Mundan

* Balaji temple, lac Dalpat Sagar et musée anthropologique. Comme le temple de Balaji se trouve sur le chemin du musée et près du lac Dalpat Sagar, vous pouvez combiner les trois visites.

Le Dieu Balaji est considéré comme le créateur de l'Univers. C'est aussi l'une des formes du Dieu Vishnou. C'est pourquoi vous trouverez des statues représentant toutes les formes du Dieu Vishnou au sommet du mur extérieur. C'est un beau temple avec des couleurs pastelles et une forme de chariot.

Le lac Dalpat Sagar est l'un des plus grands lacs artificiels du Chhattisgarh. Il a été construit par le Raja Dalpat Deo Kakatiya il y a environ 400 ans. La population locale aime pêcher ici tôt le matin et vous pouvez venir au coucher du soleil pour prendre de belles photos. Il y a un temple de Shiva au milieu.

Le Musée Anthropologique mérite une visite pour en savoir plus sur la culture tribale, comprendre les différents rituels de Bastar Dussehra, voir sur une carte où vivent les différentes tribus, les piliers mémorials - memory pillars -, les dhokras (statues en bronze à la cire perdue) et les pièces en terre cuite.

Les endroits à visiter près de Jagdalpur

Avant d'entendre parler du Chhattisgarh, mon idée en 2012 était de découvrir la vie des tribus d'Odisha à travers ses marchés hebdomadaires.

Bien que cet État ait beaucoup à offrir et peut-être de meilleures infrastructures, le Chhattisgarh s'avère en fait beaucoup plus facile à explorer pour un étranger, puisqu'aucun permis n'est requis. Comme chaque village et marché, aussi appelé haat, dans le district du Bastar est intéressant à visiter, je ne vous donnerai qu'une liste de mes préférés avec leur localisation sur la carte globale du Bastar et son jour de marché.

Seuls quelques marchés comme Tokapal et Lohandiguda sont facilement accessibles par vos propres moyens. Il est recommandé d'avoir votre propre véhicule et guide, car même les locaux sont souvent perdus !

Où est le district de Bastar ? Carte du Bastar

Marché de Nangur

Nangur, à environ 20 kilomètres de Jagdalpur, est mon marché préféré. Il est très difficile de trouver un moyen de transport local pour s'y rendre. C'est pourquoi la meilleure option est de rester avec les habitants du village ! Le marché est le vendredi.

 

Pourquoi le marché de Nangur est mon préféré : c'est un beau et grand marché avec des allées de terre, il n'y a que des maisons tribales en terre autour, vous vous sentirez vraiment dans un endroit éloigné, il y a beaucoup d'endroits à visiter autour de Nangur, vous rencontrerez beaucoup de Bhatras et de Dhurwas portant leurs vêtements traditionnels et des tatouages uniques, il borde le parc national de Kanger Valley et mon ami Shakeel vit près de Nangur.

 

Attention : si vous voulez voir des combats de coqs, il est vraiment recommandé d'être avec un local. Bien qu'en 2012 à Tokapal, je n'ai eu aucun problème, il en a été autrement en 2015. Quand j'ai atteint le terrain de jeu et commencé à filmer, j'ai vite compris que je n'étais pas la bienvenue. C'est facile à comprendre car j'aurais pu être une informatrice et les combats de coqs ne sont pas autorisés. Au contraire, en 2018, j'étais avec Shakeel à Nangur et les locaux m'ont demandé de les photographier avec leurs coqs.

 

Si vous souhaitez séjourner dans une authentique maison en boue avec un couple charmant, contactez-moi et je vous donnerai un code promo pour la maison d'hôtes de Shakeel. Shakeel peut également vous guider à travers le Bastar et ses alentours. Il est bien introduit dans la communauté locale et tribale car il a toujours vécu avec et aidé les tribus du Bastar. Il est originaire de Kondagaon et vit dans le village tribal de Chhote Kawali depuis plus de 10 ans. Il est en train de construire deux nouvelles chambres d'hôtes près de sa ferme dans un village voisin où il emménagera.

Stéphanie, une femme de la tribu Bhatra et un homme de la tribu Hill Maria

Marché de Lohandiguda

Le marché de Lohandiguda est l'un des plus grands du district de Bastar. C'est aussi le vendredi. Planifiez votre visite à Chitrakoot le même jour, surtout si vous voyagez seul. Les gens d'ici vendent de la nourriture et de l'alcool, mais aussi des dokhras, des coqs, etc.

Marché de Tokapal

Le marché de Tokapal est le lundi. Les gens des tribus ici aiment particulièrement les photos et ils vous demanderont certainement de les photographier avec leur étal. Il est assez facile d'accéder au marché avec les transports locaux. Chaque fois que je le visite, je reviens avec beaucoup de photos superbes.

Marché de Bastar

Oui, cela peut être déroutant : il y a aussi un village dans le district du Bastar appelé Bastar !

Bastar haat est le jeudi.

Près du marché, vous trouverez un parc tribal mettant en valeur la culture tribale et une sorte de village tribal où les gens vivent et apprennent l'artisanat. Il y a aussi un magasin qui vend beaucoup de très beaux dokhras (statues en bronze à la cire perdue).

Les endroits à visiter près du district du Bastar

Reportez-vous à nouveau à la carte du Bastar précédente pour la localisation des prochains endroits.

De Jagdalpur à Dantewada

Le district de Dantewada est moins exploré que le district du Bastar, bien que plusieurs endroits soient intéressants à visiter.

 

Je vous recommande d'y aller le dimanche et de visiter le magnifique marché de Geedam, un grand marché où les tribus portent des bijoux et des tatouages très différents du district du Bastar.

En chemin, ne manquez pas les memory pillars. Ces monuments tribaux uniques sont érigés à la mémoire des membres de la famille décédés et racontent leur vie à travers des peintures.

 

L'attraction principale de Dantewada est le temple Danteshwari. La statue noire de la Déesse la plus importante de la région, Danteshwari, peut être vue à l'intérieur du temple. On dit que le temple a été construit ici sur l'ordre de la Déesse, qui suivait le roi Kakatiya, Amman Dev de Warangal, pendant sa conquête de la région. Pendant Bastar Dussehra, la Déesse quitte le temple pour rejoindre sa sœur jumelle à Jagdalpur. La procession dirigée par les Bison Horn Marias est l'un des événements les plus beaux et les plus colorés de Bastar Dussehra.

Le temple est aussi l'un des 52 Shaktipeeths, connu comme étant l'endroit où la dent de Sati est tombée après que Shiva ait dansé le tandava avec son corps immolé. Cela signifie que c'est l'un des principaux sanctuaires et lieux de pèlerinage du Shaktisme, la tradition hindoue axée sur la déesse.

 

Bien que vous puissiez trouver un bus pour aller à Dantewada, vous devriez vraiment y aller avec un guide ou un local. En 2012, ils ne m'ont pas laissé entrer dans le sanctuaire principal et je n'ai pas pu voir la déesse. J'ai eu une très mauvaise expérience dans le temple avec la police locale et les agents de sécurité adolescents. L'un d'entre eux a même pris mon sac contenant ma caméra vidéo HD. J'étais tellement contrarié que je suis partie et j'ai même refusé l'invitation à déjeuner des autres locaux.

En 2015, le journaliste local de DD News, Sunil Panday, connaissant ma mauvaise expérience à Dantewada, m'y a emmenée pour toute une journée d'interviews. J'ai même eu l'extraordinaire privilège et l'honneur de m'asseoir près de la Déesse. Seuls la famille royale et les prêtres y sont normalement autorisés.

Une femme de la tribu Dhurwa avec des tatouges aux bras et s'abritant sous un panier
Stèle blanche avec des scènes de vie peintes
Statue noire de la Déesse Danteshwari

Barsur

Barsur est un endroit fascinant.

Les légendes disent que l'ancienne forteresse des dirigeants de Nagavanshi possédait 147 temples et étangs.

 

Le meilleur moment pour visiter les temples de Barsur est en hiver (octobre-décembre). Comme vous pouvez le voir sur la carte, vous pouvez facilement combiner votre visite avec le marché de Geedam et le temple de Dantewada (84km de Jagdalpur, 33km de Dantewada). Mais si vous voulez ajouter le trek de Dholkal, vous devrez passer une nuit à l'hôtel Transit à Dantewada ou camper au campement tribal d'Unexplored Bastar.

 

Le temple de Ganesha est certainement le plus célèbre avec ses jumeaux Ganesha, la statue de Dieu à tête d'éléphant.

Mais l'endroit qui vous fascinera certainement le plus est le temple de Battisa. Ce temple de Shiva à 32 piliers possède deux Shiva lingams dont la base peut être tournée ! Les gens croient que ces lingams sont deux clés appartenant à un système complexe qui ouvre une salle du trésor...

Pedamma Temple pourait sembler un sanctuaire insignifiant. Ce serait en fait le premier endroit où le roi Amman Dev de Warangal s'est arrêté avec la déesse Danteswari. Le temple initial ne serait pas le temple Danteshwari à Dantewada mais Pedamma à Barsur !

Le temple Mama-Bhanja aurait dû être un temple de Vishnu. Il n'a jamais été achevé et consacré car le neveu avait fait le temple sans le consentement de son oncle le Roi. Le roi est mort dans une bataille sanglante entre eux et le neveu n'a jamais terminé le temple.

Le temple Solah Khamba était un temple à 16 piliers.

Chandraditya ou Temple du Marché a été construit par un chef féodal appelé Mahamandalesvara Chandraditya. Chaque samedi, le marché de Barsur est organisé ici. L'endroit est particulièrement beau au coucher du soleil, car il est en bordure du lac. Il a été réparé avec différents types de statues. Les originales seraient les sculptures érotiques.

Statue de Ganesh jumeaux
Shiva lingam dont on voit la double base tournée

Ganesh de Dholkal

La statue de Dieu à tête d'éléphant de 3 pieds (1 mètre) de haut a été découverte en septembre 2012 par un journaliste local de Dantewada. Il se trouve sur l'un des plus hauts sommets du Bastar, à 3 000 pieds (environ 1 000 mètres) d'altitude, dans le massif forestier de Bailadila. Vous aurez absolument besoin d'un guide local pour le trek. Vous pouvez contacter Unxplored Bastar qui a formé des jeunes des tribus locales pour guider les gens vers l'idole (dites-leur qu'ils ont été recommandés par moi pour qu'ils vous proposent une offre spéciale).

Kondagaon

Kondagaon est situé à environ 70 kilomètres de Jagdalpur et est facilement accessible en bus. C'est sur la route Jagdalpur - Raipur. Il y a plusieurs hôtels.

La ville est particulièrement intéressante pour son marché hebdomadaire le dimanche et abrite les plus célèbres artisans de bronze et de fer forgé de la région. Si vous êtes intéressé par l'artisanat unique du Bastar, ne manquez pas Kondagaon !

Quelle est la spécialité du Bastar ? Art et artisanat du Bastar

L'art et l'artisanat de Bastar sont étroitement liés à la culture des tribus du Bastar. De nombreux artisans ont reçu une reconnaissance nationale et même internationale.

Bien que vous puissiez voir cet artisanat dans un magasin ou le processus dans une grande structure, je vous recommande fortement de demander à Shakeel de vous organiser la visite. Il vous emmènera directement à la maison des artisans, vous verrez leur travail et partagerez leur déjeuner.

Les dhokras, les célèbres bronzes à la cire perdue du Bastar

Dhokra, également écrit dokra, est l'art tribal le plus célèbre du Bastar.

Les artisans utilisent l'ancienne méthode de la cire perdue, transmise de génération en génération. En 2018, j'ai pu voir l'ensemble du processus avec une famille locale dans laquelle chacun avait sa propre fonction.

Chaque pièce est unique car le moule est cassé pour obtenir la statue de bronze. Il représente souvent des thèmes tribaux.

 

Sur la photo ci-dessous, vous pouvez voir que les statues principales sont un couple tribal avec leurs bébés. L'homme porte le turban traditionnel et le tumba, la gourde rafraîchissante faite d'un légume. Ils portent tous les deux les ornements tribaux correspondant à leur sexe. Remarquez les bracelets de cheville de la femme.

Sur la gauche en bas, vous pouvez voir un autre dokra avec des personnes ramassant du salfi sur un arbre salfi.

 

Contactez-moi si vous ne pouvez pas visiter le Bastar et voulez acheter un dhokra. J'en ai un petit stock à disposition.

Tall bronze statues of a tribal couple with their kids

Artisanat en fer forgé

Le fer forgé est quelque chose que vous verrez partout au Bastar : minces danseurs ou musiciens tribaux, animaux, soleil, cadres de miroirs, supports de bougies..... Leur conception les rend uniques.

Meubles en bois du Bastar

Si vous êtes invité dans une maison, vous verrez certainement beaucoup de meubles en bois recouverts de scènes de la vie tribale, en particulier les Marias à cornes de bison.

Bien sûr, vous verrez aussi beaucoup de magasins sur la rue commerciale principale de Jagdalpur qui vendent des meubles en bois.

Terracotta et argile

Très simple pour les objets du quotidien ou très élaboré pour la protection de la maison, la prière ou la décoration. Le travail de la terre cuite et de l'argile est utilisé depuis des temps immémoriaux au Bastar.

Les peintures du Bastar

Vous verrez les plus anciens sur les memory pillars, sur les murs des villages, moins souvent sur les maisons tribales. Aujourd'hui, elles sont souvent reproduites sur toile.

Tissage, soie, Godna et Sisal

Si vous vous promenez dans les villages tribaux, vous remarquerez certainement les écheveaux préparés par les femmes tribales. Elles utilisent les fils pour faire des serviettes, des saris, des couvre-lits.

Sur les marchés, vous verrez des hommes vendant des cocons (kosa) récoltés sur les arbres saja, sal et Arjun. La soie est utilisée pour faire des sarees.

Godna, les tatouages tribaux de l'Inde centrale, sont répliqués sur tissu. Un moyen de préserver cet art qui disparaît lentement...

Le sisal ou l'agave est utilisé pour fabriquer des poupées, des sous-bocks, des sacs, etc.

Lampes originales

Vous trouverez des lampes en tumba ou tuma. Les gourdes creuses utilisées par les tribus pour conserver l'alcool sont maintenant décorées et réutilisées comme lampe.

Quel est le principal festival du Bastar ? Bastar Dussehra, le plus Long Festival du Monde... et plus !

Bastar Dussehra, qui dure 75 jours, moins souvent appelé Jagdalpur Dussehra, est le festival le plus long du monde.

Il commence en juillet avec la cérémonie de Paat Jatra, lorsque les tribus de la région apportent un gros morceau de sargi (arbre à saal) devant le temple de Danteshwari à Jagdalpur.

Il se termine en octobre avec Shri Danteshwari Mata Ki Bidai, le 75ème jour où la déesse Danteshwari part pour Dantewada.

C'est mon festival tribal préféré en Inde, avec Dandari au Telangana. C'est aussi le meilleur moment pour visiter Jagdalpur et découvrir la culture des tribus du Bastar.

Il implique les tribus de la région et leur Maharaja dans des rituels et processions colorés.

 

Lisez mon article pour savoir comment préparer votre célébration de Bastar Dussehra la prochaine fois

Endroits à visiter au Chhattisgarh Inde
Kamal Chandra Bhanj Deo, l'actuel Maharaja du Bastar Chhattisgarh Inde

Ci-dessous une liste d'autres festivals du Chhattisgarh que vous devriez considérer :

Cher-Chera (janvier) - la fête de la moisson du Chhattisgarh.

Narayanpur Madai (février-mars) - Ici, vous verrez quelques rituels religieux Abhuj Maad.

Fagun Madai Dantewada (février-mars) - pendant ce festival de 10 jours, les tribus portent leurs divinités locales au temple de Danteshwari afin de réunir la famille de leur déesse principale. C'est l'un des principaux festivals de la région.

Goncha (juillet) - la fête des chars de Jagdalpur (comme à Puri). Les tribus utilisent un pistolet en bambou avec un fruit "goncha" comme balle.

Hareli (août) - Fête des fermiers avec différents rituels et attractions comme le culte des outils et des courses sur échasses en bambou.

Pola (sept.) - Culte des taureaux et courses.

Barsur (janvier) et Chitrakote (février) Mahotsav - plus proches de foires culturelles et commerciales.

Mediums de la tribu Abhuj Maad portant des habits traditionnels

Les plats et boissons typiques du Chhattisgarh

Vous verrez beaucoup de légumes et de fruits sur les marchés : pommes de terre, jackfruits, racines, tomates...

Les céréales sont un élément important de l'alimentation : riz, maïs, kosra (millet à queue de renard), madiya (millet à doigts). Il est également utilisé pour préparer le "bobo", une collation sucrée à base de riz et de lentilles.

Toutes sortes de viande sont consommées : poulet, crabe mais aussi lapin, reptiles, rat. En 2018, je devais essayer le rat des champs et les crabes pressés pour en extraire le jus. Malheureusement, notre ami tribal n'a pas pu attraper de rat. Shakeel m'a dit que le goût est assez similaire à celui du lapin.

 

Mon expérience "Chapura" :

Le terme "Chapura" est utilisé à la fois pour décrire l'espèce de fourmis rouges que les tribus mangent mais aussi le chutney qu'ils préparent avec ces fourmis.

Je les ai essayé vivantes pour la première fois en 2012, après avoir échoué une première fois. J'avais trop peur.....

La deuxième fois, j'ai choisi celles qui ne bougeaient pas, je les ai écrasées entre mes doigts et je les ai mangées. Le goût était à la fois acide et sucré comme le tamarin, mais est rapidement devenu amer. Mon horrible grimace a fait rire les femmes tribales autour de moi !

En 2015, Awesh m'a emmené dans un village tribal où nous avons pu déguster un chutney chapura avec du riz. J'ai pu voir la préparation, incluant le gingembre, le piment et différentes épices. C'était absolument délicieux. Le chutney de Chapura serait très efficace contre la fièvre et le rhume.

En 2018, quand j'ai vu mes premières fourmis chapura dans un marché, j'ai arrêté de penser. Tout à coup, j'en ai pris quelques unes vivantes et en mouvement dans ma main droite et je les ai mises directement dans ma bouche. C'est ainsi que j'ai réalisé que Shakeel avait tout à fait raison. Si vous n'écrasez pas les chapuras, le goût est totalement différent et absolument délicieux, jamais amer. Maintenant, je m'assure toujours de manger les chapuras vivantes, même si je ressens souvent les morsures sur la langue pendant plusieurs jours !

Dans la vidéo, vous verrez que je n'ai plus peur de les manger vivantes même si je prétends que c'est ma première fois !

Une femme des tribus vendant des fourmis rouges vivantes

Les tribus sont capables de préparer de l'alcool à partir de produits naturels.

Le salphi est connu sous le nom de Bastar beer. Il est collecté deux fois par jour, matin et soir, sur l'arbre salfi. Ne soyez pas surpris si vous voyez les femmes tribales le donner à leurs bébés : le salphi ne contient de l'alcool qu'après quelques heures de fermentation. Les gens des tribus pensent qu'il guérit le diabète et qu'il s'agit d'un antiseptique.

Les fleurs de Mahua ne sont pas seulement utilisées pour l'huile. Un alcool fort est également fabriqué à partir de celui-ci et vous verrez souvent des fleurs sécher sur le toit des maisons tribales.

La bière Landa est fabriquée à partir de riz fermenté et d'herbes.

Rusum est fait avec le jaggery, du sucre non raffiné, mais n'est pas facile à trouver.

Comment se rendre à Jagdalpur

Excellente nouvelle : Jagdalpur a maintenant son propre aéroport ! Il est possible d'obtenir des vols vers le district du Bastar à partir de Raipur et Vishakhapatnam une fois par jour. Ainsi, vous pouvez également réserver un vol de Delhi ou de Mumbai à Jagdalpur via Raipur.

Pour votre vol international, je vous recommande ma compagnie du Golfe préférée, Qatar Airways. Lisez mon avis ici pour connaître toutes mes astuces et voyager dans les meilleures conditions et au meilleur prix avec Qatar Airways

Vérifiez les disponibilités et prix ici

 

Jagdalpur dispose également d'une gare ferroviaire qui relie la ville à l'Odisha (direction Bhubaneswar) et à l'Andhra Pradesh (direction Vishakhapatnam-Vizag). La gare de Jagdalpur est située dans la Railway Colony, à quelques kilomètres du centre.

 

La ville est bien reliée par la route avec certaines grandes villes. Raipur à Jagdalpur par la route prend normalement 6 heures pour une distance d'environ 250-300km. Mais la nouvelle route à 4 voies construite en 2017 rend les choses plus faciles et plus rapides. Si vous voyagez en bus, vous trouverez de nombreuses options depuis Jagdalpur New Bus Stand sur New Bus Stand Road.

Les hôtels de Jagdalpur

Les hôtels de Jagdalpur sont le meilleur choix si vous venez pendant Bastar Dussehra.

Si vous ne venez pas pendant Jagdalpur Dussehra, il vaut mieux rester avec Shakeel dans son village tribal (n'oubliez pas de lui dire que vous êtes venu après avoir lu mon blog pour une offre spéciale).

 

J'ai testé plusieurs hôtels à Jagdalpur et voici un bilan rapide. Notez que, comme l'hospitalité est mon principal domaine d'expertise, je n'accepte pas d'être traitée différemment parce que je suis un blogueuse voyage. Je considère que le même service doit être fourni à tout le monde et j'observe aussi comment les autres clients sont traités par le personnel... Les conclusions ci-dessous ne sont pas seulement le reflet de la façon dont j'ai été traitée personnellement.

Hôtel Atithi (2012), situé près de la gare, est le premier endroit que j'ai essayé à Jagdalpur. C'était absolument horrible : sale, bruyant, horrible et très loin du centre.

Hôtel Suri International (2012) a été mon deuxième hôtel. J'y suis restée quelques jours. C'était propre, j'avais une grande chambre mais c'était très cher et loin du centre. Oubliez aussi !

L'hôtel Shradha Suman (2012) est bien situé à Power House. Cela signifie près du Palais Royal et du centre. Il était assez bon marché et propre mais manquait de confort. La climatisation était cassée et je n'avais pas de toilettes européennes. Le premier jour, un jeune homme m'a demandé si je voulais un massage dans ma chambre... J'y suis restée principalement parce que c'était très proche de la maison de mes amis. Shradha Suman n'accepte plus les étrangers.

Hôtel Rainbow (2015) m'avait été réservé par l'office de tourisme du Chhattisgarh. Bien que j'avais une bonne connexion internet et une grande chambre où je pouvais recevoir mes amis et les journalistes, je trouve le prix trop élevé et le service assez mou. Après que le directeur ait appris que j'étais un blogueuse voyage, chaque matin, une énorme équipe venait nettoyer ma chambre.... et laissait toujours tomber le rideau ! L'hôtel est proche du marché de Sanjay, dans le centre.

Hôtel Ravi Residancy (2018) a été mon premier arrêt en 2018. Ma première chambre était très sale, bruyante, sans intimité bien que je payais 1 600RP. Ma deuxième chambre était plus petite, moins chère et meilleure. Comme d'habitude, je devais tout demander. La cuisine au dernier étage, où ils préparent le petit déjeuner, est si noir qu'il est incroyable que personne ne soit malade !

L'hôtel Devansh (2018) se trouve à une distance de marche du marché de Sanjay et du Bastar Palace, dans le centre. Le service était presque parfait. Ma chambre était grande, calme, propre et avec une bonne odeur. Ils offrent une trousse de courtoisie pour la salle de bain et le bureau. Le petit déjeuner offre un large choix. Selon moi, c'est le meilleur hôtel de Jagdalpur. Notez que je n'ai pas essayé l'Hôtel Naman Bastar et Bastar Jungle Resort. Les avis Internet semblent assez bons mais ils sont situés loin du centre. Vous verrez néanmoins sur Trip Advisor que Devansh est classé n°1 à Jagdalpur. Vérifiez les avis clients ici

Météo

Octobre à mai est la meilleure période pour visiter le Bastar car c'est en dehors de la mousson et il y a beaucoup de festivals. Notez qu'avril et mai peuvent être très chauds. Généralement, le temps pendant Bastar Dussehra est parfait, sans pluie ou températures très élevées. Néanmoins, il peut être très poussiéreux et provoquer une allergie au froid ou à la poussière.

Mais comme nous pensons que le Bastar a son propre charme tout au long de l'année, nous pensons à quelques activités à vous recommander pendant la mousson. A suivre !

Quelle est l'histoire du district du Bastar dans le Chhattisgarh ?

L'histoire du Bastar remonte au Ramayana ! La région est mentionnée comme étant la forêt de Dandakaranya, le lieu d'exil du prince Rama dans le Ramayana, et le royaume de Kosala dans le Mahabharata. Cette connexion incroyable ne peut que donner une aura spéciale à l'ensemble du territoire du Bastar.

 

L'État du Bastar a été fondé vers 1324 par le roi Amman Dev de Warangal qui a été protégé et suivi par la déesse Danteshwari (voir l'histoire ci-dessus et dans mon article sur Bastar Dussehra).

 

Maharaja Pravir Chandra Bhanj Deo (1929-1966), le 20e et dernier chef de l'État du Bastar, est monté sur le trône en 1936, avant l'indépendance et la partition de l'Inde en 1947. Comme il faisait beaucoup pour son peuple, il était un Roi bien-aimé et puissant. En 1966, il a été abattu lors d'une action policière sur les marches de son palais.

 

Le dirigeant actuel, Maharaja Kamal Chandra Bhanj Deo, est son petit-neveu. Pendant Bastar Dussehra surtout, il joue un rôle majeur, parfois en tant que prêtre principal comme pendant Maoli Parghav, parfois en tant que chef de toute la communauté comme pendant Rath Parikrama.

A vous de jouer !

J'espère vous avoir convaincu de visiter ma partie préférée de l'Inde, le district du Bastar dans l'état du Chhattisgarh. Maintenant, vous devriez être paré pour préparer votre voyage grâce à toutes les informations contenues dans cet article !

Et vous, avez-vous déjà visité un endroit qui vous a laissé le besoin de revenir encore et encore et d'apprendre de plus en plus ? Ou avez-vous rencontré un peuple qui vous a convaincu de leur consacrer votre temps ? Contactez-moi si vous voulez partager votre expérience dans un article invité.

Pour en savoir plus

Si vous aussi vous souhaitez en apprendre plus sur l'état du Chhattisgarh et l'Inde Centrale, inscrivez-vous à la newsletter grâce au formulaire ci-dessous.

Vous recevrez également des nouvelles de mes projets en Inde et de mon entreprise.

Retrouvez également tous les articles sur le blog sur l'Inde

Recevez la checklist pour organiser votre prochain voyage indépendant et mes conseils pour voyager sereinement au plus près des peuples. C'est GRATUIT !

Depuis 2003, Stéphanie Langlet vous aide à voyager comme un local au Pays Basque et en Asie

I agree to have my personal information transfered to MailChimp ( more information )

Le respect de la vie privée est un principe très important. Ethno Travels ne vend ni ne loue à des tiers les informations personnelles des utilisateurs.

Et pour aller encore plus loin

Pour mieux comprendre la culture indienne et mesurer l'importance historique du Chhattisgarh, je vous recommande la lecture du Râmâyana, mon ouvrage préféré, et des pérégrinations vers l'Ouest.

Leur lecture vous aideront également à décrypter les références à leur histoire que vous trouverez dans de nombreux pays d'Asie.

Les temples d'Angkor sont un parfait exemple de l'influence du Râmâyana dans tout le continent.

Et comme vous venez de le découvrir aujourd'hui, le célèbre pélerin chinois Hieun Tsang, appelé Tripitaka dans les pérégrinations vers l'Ouest, a fait une halte dans la capitale de Sirpur.

 

Vous trouverez ci-dessous les versions les plus aboutis de ces deux oeuvres, grâce aux explications et analyses des traducteurs.

Sauvegardez sur Pinterest pour plus tard

Stéphanie Langlet, supportrice des tribus d'Inde centrale


Sharing is caring

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.