Avis sur le voyage en Occident, chef d’oeuvre de la littérature chinoise

Voyage en Occident Wu Cheng'en

Le Voyage en Occident est aussi appelé en français La Pérégrination vers l’Ouest, Le Singe Pélerin, Le Singe-Roi. Son vrai nom chinois est Xī Yóu Jì. En anglais, il est particulièrement connu sous le nom de Journey to the West or The Monkey’s Journey.

Ecrit par Wu Cheng En, c’est un des grands classiques de la littérature chinoise. Avec Les Trois Royaumes, Au bord de l’eau et Jin Ping Mei ou Le Rêve dans le pavillon rouge selon l’époque, c’est un des « 4 livres extraordinaires », que tout jeune Chinois doit impérativement lire pendant son cursus scolaire.

Le Voyage en Occident est un roman fantastique, tout comme les Chroniques de l’Etrange de Pu Songling, dont je vous ai déjà parlé ici.

Ecrit au XVIème siècle, il retrace le voyage du moine bouddhiste Xuan Zang, connu aussi sous le nom de Tripitaka (les trois corbeilles). Au VIIème siècle, Xuan Zang est parti de Chine vers l’Inde pour en rapporter les textes authentiques du courant de la «Conscience seule». Son voyage réel est consigné dans le « Rapport du voyage en Occident à l’époque des Grands Tang ». 

Pour en apprécier et comprendre toute la beauté, je vous recommande l’édition de la Bibliothèque de la Pléiade, comme toujours magnifiquement commentée.

Dans cet article, vous trouverez :

  • Un résumé rapide.
  • Ce que j’ai aimé.
  • Moins aimé.
  • Pourquoi je vous le conseille.
  • Où vous pouvez en trouver des traces dans le Chhattisgarh.
Critique du Voyage en Occident

Sommaire de l’article – le Xi You Ji.

Le Voyage en Occident.

Résumé rapide.

Le Voyage en Occident est un roman fantastique se déroulant en Chine et en Inde.

Le moine Xuan Zang voyage à travers son pays jusqu’en Inde pour en rapporter les soutras.

Il rencontre de nombreux monstres qui veulent le dévorer pour atteindre l’éternité. Les divinités et immortels le protègent dans sa quête et Guan Yin lui envoie 4 compagnons : un singe immortel, un Cheval-Dragon blanc, un cochon et un moine des sables.

Ce que j’ai aimé.

  • Une lecture passionnante.
  • Des rebondissements à n’en plus finir.
  • Les personnages sont très attachants.
  • C’est un des 4 livres chinois incontournables.
  • On découvre la Chine à l’époque des Tangs et des Mings, ainsi que l’Inde.
  • Il reprend de nombreux principes bouddhistes de façon ludique.
  • Quand on voyage en Chine et en Inde, on redécouvre certains des endroits traversés par le moine.
  • Le « véritable » moine a visité Sirpur dans le Chhattisgarh au temps où c’était une immense capitale.
  • L’oeuvre est inspiré du voyage réel du moine sous les grands Tangs et a été écrit sous les Mings. On peut donc voir des éléments des deux époques dans le récit.
  • Les commentaires sont d’une immense valeur.

Ce que j’ai moins aimé.

Verdict sur le Voyage en Occident de Wu Cheng’en.

C’est une de mes oeuvres préférées. Je ne peux donc que vous la recommander !

Pour les amateurs d’Asie, d’Inde, de Chine, de bouddhisme, de mythologie, d’ethnographie, de lieux historiques.

Où trouver des traces du Voyage en Occident au Chhattisgarh ?

Si vous voulez découvrir ses traces en Inde, rendez-vous à Sirpur, à quelques kilomètres de la capitale actuelle du Chhattisgarh, Raipur.

A l’époque de la visite de Xuan Zang, Sirpur était une grande capitale, avec un marché, des hôpitaux, des cures thermales, de nombreux monastères, couvents et temples bouddhistes etc.

Aujourd’hui, c’est un paisible village tribal isolé au milieu de la nature. Vous pourrez aisément visiter les nombreux sites déjà excavés. Il reste encore plein de ruines à déblayer !

Sa Sainteté le Dalaï Lama a visité Sirpur il y a quelques années. D’après ses propres termes, il y a ressenti « toute l’essence du Bouddhisme ». On peut le comprendre puisque dans le rapport historique, l’ancienne capitale y est longuement décrite. De nombreux moines venaient y faire leurs études.

Sirpur étant située à quelques kilomètres de la réserve sauvage de Barnawapara, profitez-en pour la visiter si elle est ouverte, ainsi que l’ashram de Valmiki, l’auteur du Ramayana.

Renseignez-vous de préférence auprès de l’office de tourisme du Chhattisgarh. Ils pourront grandement vous faciliter la visite en vous mettant à disposition le guide archéologue responsable des fouilles et vous faire dormir dans la chambre qu’a occupée Sa Sainteté. Il existe en effet un resort du nom de Hiuen Tsiang… le nom indien du moine Xuan Zang !

Conclusion – La Pérégrination vers l’Ouest.

Le Voyage en Occident ou la Pérégrination vers l’Ouest est une lecture incontournable si vous vous intéressez à l’Asie !

Avez-vous déjà lu cet ouvrage ? Qu’en avez-vous pensé ? Faites-nous part de votre avis en commentaire !

Vous pouvez voir plus de recommandations de lecture ici

Cet article contient des liens compensés. En tant que Partenaire Amazon, je réalise un bénéfice sur les achats remplissant les conditions requises. Consultez les mentions légales du site pour plus d’informations.

Sauvegardez sur Pinterest pour plus tard.

Avis le Voyage en Occident Wu Cheng'En

Last Updated on 18 mai 2020 by Stephanie Langlet

%s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

shares
error: Content is protected !!
Privacy Preferences
When you visit our website, it may store information through your browser from specific services, usually in form of cookies. Here you can change your privacy preferences. Please note that blocking some types of cookies may impact your experience on our website and the services we offer.